Mon quartier général congolais se trouve un peu à l’extérieur de la ville de Bukavu. Je réside dans la paroisse de Burhiba, avec les quatre prêtres responsables de cette subdivision. Jamais je ne pensais que la vie paroissiale avait autant de points communs avec une colocation d’étudiants fauchés. Les occupations sont presque les mêmes : chacun vaque à ses occupations et se retrouve le soir pour partager un repas. A la tombée de la nuit, les ragots de l’institution et de la communauté se partagent autour d’une bière ou deux. On regarde les infos en spéculant sur les prochains évènements politiques du pays. Des vannes pas toujours sympathiques s’échangent, rien que pour faire mousser. D’ailleurs, je pensais que les blagues sur les mamans étaient une particularité propre à mes potes. Que nenni. Il y a juste la forme qui change.

Je m’intègre vraiment bien dans cette ambiance sympa et détendue. Tous les soirs, lorsque je suis là, je retrouve le curé pour refaire le monde sur une chaise en plastique, flanquée d’un grand « Grace of God » sur le dossier. On se partage des bières. J’apprends aussi beaucoup avec l’aumônier de la police. Je discute musique avec le responsable de la pastorale des jeunes. Bref, je découvre que ces prélats sont avant tout des hommes. En plus ils sont bons vivants et leurs années d’études en philo leur a maintenu l’esprit alerte et vif. Entre les rires gras et les blagues, nous avons des discussions très sérieuses et intéressante. Il ne faut pas oublier qu’ici, tous les manquements de l’Etat sont comblés au mieux par l’Eglise. Ces hommes deviennent alors des piliers de la société et de grandes sources d’informations pour moi.

La seule vraie différence avec une coloc’, c’est la présence d’un cuisinier, d’un lavandier et d’un homme de ménage. Je pense que cette différence est significative : c’est la seule qui permet de distinguer le terme paroisse de celui de colocation.

La vue depuis le balcon, sur le lac Kivu et l’enclos des chèvres. C’est à cet endroit que doit normalement se faire la communication sur téléphone. (Nom de code pour dire boire des bières).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s